Créer mon blog M'identifier

sortir de ce cercle vicieux

Le 12 février 2014, 16:18 dans sante 1

Comment sortir de ce cercle vicieux quand tout autour de vous est relié aux maladies.... internet... pub contre le cancer.....sans compter malheureusement les gens qui nous antour qui nous annonce une maladie subite et c est mon cas ...je vais vous citer quelques exemples de cas qui m'on toucher. Pendant des années j ai cotoyer ma voisine qui avait tout juste 60 ans mais avec qui j adorais passer des apres midi au soleil a regarder mes enfants jouer et avec elle je pouvais parler de tout et de rien ce qui me permettait de me changer les idees et à elle aussi car elle avait un mari gravement malade et qui fini malheureusement par partir deux jours apres noel... donc je me suis dit qu afin de lui remonter le morale je passerais envore plus de temp avec elle mais un mois apres le deces de son epoux j ai recu un coup de fil d une autre voisine que l on avait en commun qui m annoncait que notre amie etait elle aussi decedee tout juste un mois apres son epoux. Ce fut un choc car je l avais vu trois jours auparavent et rien ne me laissait dire qu elle nous quitterais si vite et j ai eu beaucoup de mal à supporter ça. Et bien figurez vous que cette voisine qui m avait annoncer cette mauvaise nouvelle est elle aussi partie d une maladie grave et fulgurante il y a 8 jours. second choc car ce sont des personnes relativement jeune et j ai eu du mal à comprendre tout ça. Encore une histoire à nous faire froid dans le dos une amie à moi tout juste 38 ans m apprend en debut d annee qu on viens de lui decouvrir un cancer du sein et là tres rapidement elle à ete prise en charge et il s avere qu on viens de lui faire l 'ablation du sein.... enfin tout ça n'arrange pas les gens comme moi car du coup le moindre petit soupcon est emplifier par 1000; un mal de tete devient une tumeur, une boule sur la jambe devient une flebite, un mal de gorge devient un cancer, une douleur à l'estomac devient un ulcere enfin bref la liste serais trop longue et pourtant c est tout ç aque je traine depuis 5 ans. avez vous remarquer que plus on y pense et pire la douleur s installe car moi perso la nuit je dors comme un bebe et mes douleurs commence à venir juste apres ou alors si on boie un petit verre à l'apéro ou autre mes douleurs ne sont plus là. je ne vais pas me mettre à boire pour autant mais bon c est comme meme agréable de ne rien ressentir quelques instants. 

tomber bien bas

Le 12 février 2014, 11:38 dans sante 0

Voila des jours que je ne me sens pas bien au point de ne plus pouvoir sortir de chez moi sans avoir quoi que ce soit. Les courses deviennent un calvaire car vertige, sueur, juste le sentiment que tout le monde me regarde au point de me poser dans un rayon et de m assoir sans parler de la file d attente en caisse qui devient ingerable. Ce sentiment de malaise à chaque sortie devient un enfer, je peux meme plus accompagner mon fils à l'ecole sans avoir ce mal etre en moi alors on apprend à etre strategique. Toujours une excuse pour aller faire mes courses avec une personne, aller à l'école avec une voisine afin de ne pas etre seule, et tout ça juste au cas ou il m'arriverait quelque chose. Ca peut parraitre bete mais ca me fesais du bien. Alors imaginer quand j'étais seule à la maison à quel point j'était anxieuse de faire un malaise alors j'avais trouver la solution : dés que je commencais à sentir la peur monter en moi je sautais sur mon téléphone et j'appelais une amie afin de me changer les idées et le stress retombais petit à petit mais j'en étais arriver au point de tout calculer. Tout ça dura deux ans environ jusqu'au jour où je me suis decider à retravailler tout en etant dans la crainte de ne pas pouvoir assurer mon poste mais bon je n'avais pas trop le choix et là quel plaisir d avoir repris le travail car je me sentais beaucoup mieux. Tout ces petits symptomes que j avais et bien plus rien... pendant 18 Mois. Je savais que mon contrat devais s'arreter et le stress commencait à revenir. Et forcement c etais pire qu avant.... l'engrenage fu pire que ce que je pensait car j ai commencer à m'inventer toutes les maladies du monde : en trois ans j ai telement eu de maladie que je ne voulais plus rien faire et ni voir personne car on se sent si seule jusqu au jour où je suis aller voir une amie de longue date afin de lui expliquer ce qui m'arrivait et à ma grande surprise cela fesait des années qu'elle vivait la meme chose donc on a pu echanger pendant des heures et des jours et dans ces cas là on commence à retrouver espoire et petit à petit j'ai decider d en parler autour de moi mais en choisisant bien les personnes à qui je me confiais. j ai repris un peur espoir pour revivre un peu comme tout le monde, je peux enfin faire mes courses toute seule, prendre ma voiture sans crainte, aller à l'ecole, bref revivre sauf.... internet .... je passe trop trop d'heure dessus afin de chercher tout et rien et l'hyponcondrie viens du faite que si je ne m'etais pas autant informer sur tout ça, je pense que je n aurais plus rien. Il me suffit de croiser quelqu un qui me parler d une maladie et hopppp elle est pour moi .... je traine ça comme un boulet jusqu a temp que je fasse des examens et le dernier est ma gorge, donc rdv avec un gastro afin de faire des examens en esperant que je n ai rien et que je puisse passer à autre chose. J ai l impression d avoir tous les cancers du monde en moi mais celui de la gorge me fait tres peur alors je passe mon temp à manger comme si inconsciement mon cerveau voulais ce rassurer d aller bien. C est fou ce que le cerveau est intelligent; le mien enregistre tous les mauvaises donnés et reste bloquer là dessus et hoppp les symptomes arrivent. Ne jamais me dire que j ai mauvaise mine car c est a catastrophe pour moi... 

le jour où tous a commencer

Le 11 février 2014, 10:10 dans autres 0

Ce matin là, tous comme les autres jours j accompagne mon fils à l'école et je rentre afin de m 'occuper de mon petit dernier qui à tout juste 8 mois. Je me decide à faire un brin de ménage quand tout d 'un coup une enorme douleur à la poitrine avec l'impossibiliter de respirer correctement. Je n ai jamais eu si peur de ma vie car c'était la premiere fois que celà m'arrivais, donc direction les urgences et là commença une batterie d'examen, tension, prise de sang, ECG, radio des poumons ..... des heures d'attente afin de trouver ce qui c'est passer sans compter le nombre de questions poser par les médecins mais la seul chose qui m'interpel est cette sensation d'oppression la veille au soir mais sans y preter plus attention que cela. Après des heures d'attente interminable le verdict tombe : CRISE D'angoise...  donc juste un petit anti depresseur à prendre et que j'ai vu mis au placard car c'est pas trop mon truc.

Et là commence le debut de l'enfer..... INTERNET..... car forcement j ai commencer à taper mes symptomes sur le net afin de faire quelques recherche sur les anxieux et les stresser car OUI je suis de nature stresser depuis touours mais encore plus cette année là avec l'arriver de mon troisième enfant et le décès de mon grand père.

 

 

Voir la suite ≫